Système solaire

mythiques001

1936. Les Français savourent leurs premiers congés payés et débarquent sur la Riviera, avec un flacon ambré qui promet de les faire « brunir cinq fois plus vite et sans brûlure »…

Eugène Schueller, un chimiste Alsacien (il fonde en 1908 un laboratoire qui deviendra plus tard le n°1 mondial des cosmétiques : L’Oréal) aime faire de la voile sur les Côtes Bretonnes… Pour protéger sa peau, il teste de nombreuses huiles végétales (arachide, olive…), mais le résultat est systématiquement cuisant ! Il demande alors à ses chimistes de plancher sur une formule qui empêcherait la peau de rougir sans empêcher le bronzage… En 1935, elle est mise au point avec un filtre protecteur. L’Ambre Solaire est née ! Sachant que la réussite et la popularité d’un produit dépent de son image, Eugène Schueller investit une fortune dans des campagnes publicitaires et pour l’image de la marque. Dans les années 40, C’est Suzy, une pin’up grandeur nature reproduite sur un PLV qui vante la peau dorée à souhait. (D’ailleurs, l’égérie fait un tel tabac qu’elle est régulièrement subtilisée sur les points de vente !. Forte d’une recherche de pointe, la marque lance en 1951 une version crème et une autre totale. Dans les années 70, la ligne s’enrichit d’une dizaine de références et change de look. Aujourd’hui, elle en compte une cinquantaine avec un large choix d’indice, de textures, d’effets… Et bénéficie des technologies Mexoryl®- SX et Mexoryl®-XL, deux filtres qui protègent à la fois des UVA et des UVB nocifs. De la plage au camping, de la montagne aux Tropiques, son odeur légendaire, elle, n’a pas changée. Aux quatre coins du monde, elle flotte comme un étendard et fleure toujours aussi bon les vacances…



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 + = 20