Parenthèse slow

carnac3147

carnac*.001

carnac2.001

A peine revenue de L.A et avant de repartir à NYC, j’ai fait un petit détour par la Bretagne. Une jolie parenthèse dans un des endroits bien-être que je préfère en France et qui entre deux jet-lags a été particulièrement ressourçante. A Carnac donc, il y a les menhirs, la mer et sa thalasso phare. La seule en France qui possède les labels Being Ecocert, Cosmébio pour ses produits de soins et qui vient d’obtenir la certification « Green Globe » car éco-responsable et éco-environnementale. Les produits utilisés sont bio, la nourriture est saine et slow et les soins sont prodigués par des mains expertes de thérapeutes* et accompagné par un personnel d’une gentillesse exemplaire. *big up à Jean-Louis Bertholotti, réflexologue incroyable, Tamara Wenisch  spécialiste des massages ayurvédiques… Sans oublier Martial Denêtre directeur et chef-d’orchestre de l’établissement.

carnac0452

Dans la cabine de Tamara: ses outils de travail… Huiles naturelles, petites percussions…

carnac3143

Bref, j’y vais depuis des années et j’y retourne toujours avec un grand plaisir. Des chambres au spa marin, l’endroit est en perpétuelle évolution, toujours en quête d’améliorer le bien-être et peaufiner les installations. Atmosphère chaleureuse, décor design et agréable, la thalasso n’est pas face à la mer mais elle est baignée de lumière car très bien exposée. Ici, pas de couloirs blafards en sous sol, on a toujours vue sur une terrasse extérieure, un jardin ou les salines. Le parcours marin est indoor/outdoor et ça j’aime bien car même quand il pleut (ça arrive de temps en temps en Bretagne…) on est dehors dans une eau chauffée, jalonnée de jets massants et cols de cygne…

carnac3.001

Les espaces extérieurs et les produits de soins bio. Le petit dernier c’est la BB cream en forme de galet (ou de mini menhir !)

On y va pourquoi ? Le lieu propose de nombreuses cures très axées sur la gestion stress, le burn-out (on fait de l’éveil yoga, du tai-chi en bassin, des massages ayurvédiques, on apprend à respirer, on est écouté et coaché par des experts…); la minceur (of course), les cures santé et post-natales… Si on a besoin de se dépenser, on peut aussi opter pour « thalasso sport » qui combine nordic walk et running (généralement les mecs aiment bien). Ou alors opter pour une cure sur-mesure. (infos sur www.thalasso-carnac.com)

carnac0429

J’ai adoré l »escapade douceur marine: une balnéo sensorielle associée à un gommage et un massage divin… peau de rêve et détente maximale.

carnac3139

le lounge « lunch »

carnac3159

une salle du restaurant

En parallèle de mon programme thalasso/ spa, je me suis régalée avec des menus diététiques à 400 calories, des menus gastronomiques frais et healthy, des plateaux de fruits de mer, des raw-smoothies…

carnac

Miam nostalgique au Carpaccio de Saint-Jacques, sushis de poissons frais, bar grillé aux légumes, poissons (fumés sur place)… Je n’ai même pas eu l’envie de me jeter dans la première crêperie (située à 300m et qui s’appelle « La Thalasso ») pour enfourner une caramel-beurre salé…

carnac3172

PS: le week end était tellement slow et j’étais tellement jet-larguée entre deux valises que j’ai complètement oublié de remettre à jour ma trousse de beauté. Résultat : pas de peigne, pas de mascara ni makeup… et des produits quasiment vides. Heureusement j’étais quand même bien équipée: une huile à tout faire (Darphin), une CC cream SPF 30 (Chanel), un gel bonne mine (Dior), un rouge à lèvres hyper easy à porter (le nouveau rouge Prêt à Porter Givenchy), un crayon anticerne (L’Oréal Paris). J’en ai profité pour tester un nouveau baume lavant « Woolite » protecteur de couleur (L’Oréal Professionnel). Plus doux qu’un shampoing, mais j’ai regretté de ne pas avoir pris son acolyte démêlant. Privée de peigne et de conditioner, j’ai détourné un lait corps (ouf il y avait un échantillon du lait corps Bio Carnac dans ma chambre) et me servir de mes doigts !



2 commentaires on “Parenthèse slow

  1. oh dis donc ! Classe le reportage (et miam les crevettes roses !)

    1. merci Charlie ! Des crevettes, des huitres, du crabe, des poissons fumés… Comme quoi en Bretagne on n’est pas obligé de tout manger au beurre salé !! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 55 = 60