Débrief makeup

mac

A chaque saison ses plaisirs et son décryptage makeup avec Lyne Desnoyer, makeup artist MAC. La marque de maquilage pro -ultra présente en backstages des défilés les plus en vue et les plus pointus- édite deux fois par an pour ses happy-few, un compte-rendu sur papier glacé des looks réalisés entre Paris et New York. Inutile de vous dire à quel point ce rdv est incontournable et que l’idée de parler Tendances, Couleurs et Beauté avec l’experte fait partie des grandes réjouissances de mon métier. Passionnée, modeuse, globe-trotteuse et scanneuse de l’air du temps, Lyne explique qu’il n’y a pas une tendance forte, mais plusieurs contextes. Il n’y a pas une façon de se maquiller, mais plusieurs façons de s’exprimer. Mini revue de détails du printemps été 2015…

lynedesnoyer

MACSS15**« Authenticité, sincérité et crédibilité sont les nouvelles valeurs de la beauté « . Le makeup révèle une individualité, un mood, un groove, voire une musique. « De Coachella et Glastonbury, les festivals rock, folk, indé, électro… sont des contextes très inspirants où la couleur et les styles s’expriment librement « . Créativité également grâce aux palettes de fards qui fleurissent de toutes parts. « Ces outils pros se sont démocratisées et permettent des effets sur-mesure et à portée de chacune. L’idée étant qu’on se maquille d’abord rien que pour soi ».

Travail de la ligne

MACSS15*

« Cette saison, on découpe, on déconstruit, on estompe, en particulier l’eyeliner. L’oeil de biche est revisité en mode graphique, la banane coupée en biais, travaillée dans le creux de l’oeil ou sur les extrémités, la ligne ouvre ou approfondit le regard. Le but reste cependant toujours le même: ouvrir le regard.« 

annDemeleeuster

« Incontournable, le mascara est le graal du moment. En un seul geste, on peut créer une ombre, un relief, une ligne à la racine des cils. On réalise davantage de superpositions sans craindre les paquets. D’ailleurs, on n’hésites pas a surcharger à fond les racines, ou étoffer le bout des cils avec la pointe du goupillon« . Le cil prend toutes les formes y compris grunge et anticonformiste chez Ann Demeulemeester où il est frotté à la brosse sur la paupière pour donner l’effet d’un fard qui a aurait passé une nuit blanche…

Obsession de la simplicité

MACSS15

« On va à l’essentiel avec le moins de matière possible. Les technologies actuelles sont d’ailleurs ancrées dans le naturel« . Un teint parfait, des joues modelées de lumière, une jolie bouche rouge, des cils noirs, des sourcils disciplinés… Less is more. On capitalise sur les traits de son visage et son grain de sa peau en jouant sur les hautes lumières. J’essaie la nouvelle Crème Teintée Radiance, un BB fluide chair qui diffuse des pigments optiques lumineux. Malgré la présence d’un filtre UV, la texture reste ultra-fine et évanescente et réussit la prouesse de transformer ma peau d’âne en teint de fée. Adopté !

No makeup

MACSS15***

Nude, nude, nude… Oui on continue de parler nude. « Mais avec de nouvelles façons d’envisager la bonne mine et le bronzage » nuance Lyne. Les taches brunes, de soleil ou de rousseur ne sont plus planquées mais révélées plus vraies que nature. « Pour les créer, il faut 4 crayons -lèvres ou sourcils- de nuances brun-beige. On pointille aléatoirement en créant des tailles différentes que l’on estompe en pressant une éponge« . J’en profite pour essayer le duo concealer (un anti-cerne idéalement pigmenté) et le crayon beige chair universel (il efface les rougeurs aux  ras des cils, coins des yeux, lèvres, nez…). Le genre de produit que je glisse illico dans mon kit perso.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 7 = 2