Régime repousse

9E1Y1007-111

photo Stéphane Israël

Novembre. Comme tous les ans à cette période, les feuilles tombent et les tifs aussi. Oui c’est déprimant mais c’est normal, c’est comme ça, c’est la vie. Pourquoi ? Le manque de lumière, de chaleur et d’UV ralentissent la croissance. Les cheveux poussent mollement et ceux en fin de cycle se mettent à tomber brutalement. C’est la loose pendant quelques semaines, puis le rythme se rééquilibre et tout rentre dans l’ordre. On appelle cela la chute saisonnière.

L’automne étant aussi une période de fatigue, froid, carences de vitamine D et autres blues hivernaux (le port de bonnets et chapeaux n’arrange rien…), la chute passagère peut se transformer en affinement des bulbes voire en alopécie. Flippe intense quand on sait que le phénomène touche 40% des Françaises… (Un conseil: si vous remarquez une chute anormale ou qui perdure, n’attendez pas pour consultez un dermato qui pourra établir un diagnostic précis et prescrire le traitement adapté). Par peur de me dégarnir (non, ce n’est pas de la parano juste de la prévention…!), c’est donc le moment où je sors l’artillerie lourde pour « muscler » les follicules jusqu’à la fin de l’année. Au programme de mon « hair (boot) camp » quotidien: régime vitamino-dopant, engrais d’ancrage, gélules fortifiantes et gym quotidienne. Oui la totale. Mais ça marche et cette routine déjà fait ses preuves il y a quelques années quand j’ai eu une chute un peu sévère suite à une grosse fatigue. Après 3 mois de cure, ils se sont mis à pousser plus vite (1,3cm au lieu de 1cm… j’ai mesuré grâce à mes cheveux blancs !) et de nouveaux cheveux sont apparus sur les bordures. Plutôt encourageant.

b5

#1 Manger de la kératine. Enfin plus exactement de la vitamine B5 qui favorise la synthèse de kératine. On mange donc équilibré tout en favorisant les œufs, céréales, amandes, cajou, avocat, champignons… et la viande (poulet, boeuf, foie de veau, rognons… mais c’est moins ma tasse de thé !). Le coloriste Rodolphe m’avait un jour raconté que l’agar-agar a aussi d’excellents effets sur les cheveux car ce gélifiant dérivé d’algues est blindé en acides aminés. Il m’a conseillé de le mélanger dans un yaourt ou le déguster dans un Yokân, une sucrerie traditionnelle Japonaise… Occasionnellement car c’est une petite bombe calorique ! (pâtisserie Minamoto Kitchoan, 
17 place de la Madeleine à Paris).

#2 Avaler des gélules de croissance. Rassurez-vous, rien que des ingrédients sains: levure de bière naturelle ou cocktail de nutriments (zinc, vitamines…). Perso, je suis une inconditionnelle des gélules Innéov Densilogy (vitamine D + zinc + omégas 3, une recette validée par nutritionnistes et dermatos) vu les effets bluffants sur ma chevelure depuis des années. J’aime aussi les compléments cheveux Solgar -soufre-vitamineC-zinc- (sans sel-sucres-gluten-soja-lait-levure) qui offre en bonus une belle peau. Mon ami coiffeur Stéphane Israël ne jure lui que par la Cystine B6 (en pharmacie), une cure d’acides aminés qui booste la formation de kératine.

antichute

3 lotions aux plantes tonifiantes: Huile Capillaire Weleda; Soin Cuir Chevelu sec Moroccanoil; Tonique Cuir Chevelu L’Occitane + 3 sérums épaississants: Thicker Hair Serioxyl; Traitement Epaississant Nioxin; Cerafill Maximise Redken (chez les coiffeurs dépositaires)

#3 Mettre de l’engrais sur les racines. Le marché de l’anti-chute qui étant le nouvel eldorado du segment capillaire (plus uniquement réservé aux hommes !), on trouve de plus en plus de soins qui ciblent la racine selon les problématiques: certains agissent sur la croissance, d’autres sur l’ancrage, d’autres sur la densité… Car même si on ne perd pas ses cheveux, leur diamètre peut s’affiner et donner un aspect clairsemé. Plusieurs familles: les lotions « végé » à base d’huiles essentielles et d’actifs de plantes tonifiantes que j’applique tous les matins (Phyto, Weleda, Davines, L’Occitane…), et puis les nouveaux sérums « hi-tech » qui diffusent des complexes brevetés dignes de la NASA pour raffermir les bulbes et volumiser instantanément (Cerafill Maximize Redken), freiner leur chute (Nioxin) ou faire les deux (Thicker Hair Serioxyl). Comme ils sont costauds, je les applique après chaque shampoing sur cheveux humides pour ne pas me retrouver avec des racines plaquées.

#4 Faire un gym du scalp. Vous pourrez appliquer toutes les lotions du monde, si vous ne massez pas votre cuir chevelu pour activer la micro-circulation, vous aurez de moins bons résultats. La technique ? Appliquez les deux mains à plat sur la tête, pressez et pianotez la pulpe des doigts sur toutes les zones (tempes, nuque, sommet…) pendant au moins 3 minutes après avoir appliqué votre lotion. C’est comme le fitness: si on veut des résultats, il faut le faire régulièrement. Enfin, n’oubliez pas de brosser vos cheveux tous les jours avec une brosse (de préférence plate pneumatique à picots ronds). Rien de tel pour oxygéner la chevelure, éliminer les tifs morts et masser le cuir chevelu. Brossez dans tous les sens tête à l’envers et à l’endroit. Et vous savez quoi ? en prime ça donne bonne mine.

cecile2

Photo Stephane Israel



Un commentaire sur “Régime repousse

  1. Loulou dit :

    Merci pour tout ces conseils. J’ai commencé a prendre des compléments alimentaires mais je vais doubler la dose de fruits et légumes et masser une lotion tous les jours !!! A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 3 = 7