Hair frais

hair1

9H, salon du Four Seasons George V. C’est presque la fin de la Fashion Week et j’ai rendez-vous avec Guido Palau, hair-artist le plus influent de la planète mode, « Coiffeur le plus demandé au monde » décerné par le Vogue Anglais, partenaire des plus grands défilés (Marc Jacobs, Proenza Shouler, Dior etc) et aussi D.A de la marque Redken. C’est vous dire mon enthousiasme à l’idée de papoter 30 minutes avec lui.

« En ce moment on a envie de subtil qui a du style »

Son temps est compté car il doit filer sur le défilé Rykiel. On parle cheveux, textures, tendances… « La Fashion week reflète ce à quoi on veut ressembler » dit-il. « En ce moment on a envie de subtil qui a du style. Des cheveux faciles, souples et texturés, coupés aux bonnes proportions et séchés au naturel. Les femmes sont plus relax. Elles n’ont plus envie d’en faire trop, elles veulent juste se sentir belles et vraies. Ce sont les petits détails qui font le twist: des racines brillantes effet « wash », les mèches contours du visage matifiés, quelques longueurs froissées… ». Bref, un style Parisien « Simple et sexy » à l’image de ses idoles Jane Birkin ou Françoise Hardy.

En plus d’être Initiateur de tendances, Guido est aussi un artiste dans l’âme : en 2011, il a réalisé 90 masques et coiffes en fourrure, plumes, dentelle… pour l’expo   « Alexander McQueen: Savage Beauty » au Met’s Costume Institute à New-York. En quête perpétuelle de créations de looks, il vient de sortir son « Hair Book » , photographié par David Sims (ils se connaissent et travaillent ensemble depuis 30 ans). 2 ans de réflexions, 5 shootings et voilà le -magnifique- résultat…

hair3

3ème sexe, 3ème millénaire

Au fil des pages, on est à la fois dérouté, intrigué et fasciné par ces 70 portraits angéliques shootés sur fond gris dans une atmosphère minimaliste. Entre Art Préraphaélite et Pop Art Wharolien, les cheveux sont dans tous leur états: bobs constructivistes, tressages ethno-graphiques, carrés Greco-Afro…  Guido Palau nous emmène et nous entraîne dans l’ère du 3ème sexe/3ème millénaire, où le cheveu sort de ses tabous pour devenir totem de l’âme.

« Passé ou futur ? Minimalisme ou excentrisme ? Epoque médiévale ou Fille ou garçon ? Beau ou laid ? Fantasme ou réalité ? A travers ces photos, je suis parti en quête d’une nouvelle idée du cheveu. Sortir des codes et des champs de réalité pour suivre mon imagination créatrice« .

hair2

HAIR, Guido Palau & David Sims, Editions Rizzili

L’ouvrage vient d’arriver en France et est en avant-première exclusive chez Colette.

guido palau

Pas peu fière de mon exemplaire dédicacé par le maestro !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 8 = 2