Detox Day

Claire-&-Gabrielle

Claire Nouy et Gabrielle Rotger, les fondatrices de Nubio

Juicy beauty. Le concept des boissons détox et de jus vitaminés a encore de beaux jours devant lui. Après le boom de Detox Delight & co (des cures smoothies, plats et snacks « raw » livrés à domicile), on attendait une version 100% bio made in France. C’est le cas de Nubio, une nouvelle petite marque sexy, particulièrement innovante, née de la passion et de l’énergie de Claire et Gabrielle, deux Parisiennes hédonistes, très impliquées dans la qualité de leurs recettes et la fraicheur de leurs produits. Si impliquées qu’elles ont eu la brillante idée d’importer une technique jusqu’ici rarissime en France: le « cold press » (que l’on peut aussi retrouver chez Bob’s Cold Press), un pressage des fruits et légumes à froid afin d’extraire de très hauts taux de provitamine A, chlorophylle magnésium, calcium… préserver les vitamines, éviter l’oxydation et assurer une excellente conservation. Enfin, Nubio n’est pas l’exclu des Parisiennes: les cures sont livrées partout en France, garanties 100% fraîcheur.

Dès le lancement de leur marque, elles sont contactées par le chef étoilé Alain Ducasse qui leur propose un partenariat pour ses restaurants « fast good ». un signe qui ne trompe pas ! Je suis passée les rencontrer dans leur fief du 11ème arrondissement où elles m’ont montré leur cuisine hi-tech et raconté leur parcours. « C’est à New York en 2012 que l’on a découvert ce procédé. On travaillait alors chez Hello Fresh et on était très intéressées par le courant « healthy ». Notre démarche est de proposer une détox bio, douce, holistique, pour une assimilation optimale des nutriments. » Entourées d’un ingénieur agronome, d’un nutritionniste et de producteurs bio locaux, Claire et Gabrielle mettent au point des cures de 1 à 3 jours « Nouveau Départ » ou « Detox Intense » comprenant des jus de saison, des idées de remise en forme et des conseils d’équilibre pour repartir sur des bases saines. « Elles agissent comme un carburant en cas de baisse d’énergie, de stress, de lendemain d’excès, d’addictions (sucre, clopes etc)« . Après un régime beurre salé-galettes Bretonnes et gastronomie Marocaine, cette mini rehab’ végétale me semble parfaite pour bien démarrer la rentrée… J’ai donc testé donc la cure 24H « Nouveau Départ ».

detox1

detox3

Habituée à faire des cures détox en pleine nature et encadrées par des coachs (détox-rando, détox-yoga, détox-thalasso etc), je me lance dans la détox Parisienne (1300 calories) avec 4 jus (chacun contient l’équivalent de 1kg de fruits/légumes), 2 élixirs et un sachet de fèves de cacao crues à croquer… Le tout accompagné d’un menu d’astuces et de bons conseils.

10H33  / Jus #1 / breakfast. Je démarre avec l’élixir citron/gingembre/thym que je dilue avec un peu d’eau. Le genre de starter qui réveille ! J’enchaîne ensuite sur le jus fraise, pomme, carotte, eau de coco, citron et curcuma: c’est bon, entre fruité et fleuri, très rassasiant, je cale au 3è quart de la bouteille.. Que je finit quand même parce qu’il est exquis.

11h38 / break. J’ai faim, le ventre qui gargouille, je croque lentement une fève de cacao crue. C’est aussi bon qu’un carré de choco 100%. Je ne sais pas si c’est psy mais je me sens rechargée. En prime, je me prépare une tisane réglisse-menthe Lov Organics…

detox2

12h36 / Jus #2 et Elixir / lunch. J’ai faim ! C’est parti pour le cocktail -épinard, fenouil, laitue, pomme, persil, citron vert, romarin.-C’est bon, frais, vert… J’aurais quand même dû prévoir quelques bâtonnets de légumes crus pour accompagner… Du coup, je termine avec le shot « Petite Douceur » à l’amande (plein de protéines végétales). Hyper bon !

13h22. J’ai une furieuse envie de manger… Mon cerveau m’envoie des messages de club-sandwich, de burgers, de pâtes au pesto… J’essaie de ne pas penser. Je croque de nouveau dans une fève de cacao et je regrette vraiment de ne pas avoir de légumes crus sous la dent !

15h43 / Jus #3 / goûter. Chouette c’est l’heure du goûter. Je me rue sur la boisson carotte, pomme, céleri, citron. Délicieux, j’adore la touche aromatique de cardamome. J’essaie de méditer pour oublier l’envie d’un donut… Je me rend compte qu’il m’est très difficile de faire une diète à Paris, hors d’un cadre « grand air & nature » et sans un coach. Mon organisme n’est vraiment pas habitué à être en privation ! Claire et Gabrielle m’avaient prévenue « Plus l’organisme est en « sur-régime », plus il y a des résistances et plus la détox peut sembler difficile. l’avantage d’une cure éclair est qu’elle se termine au bout de 24h… ». Je me répète ça comme un mantra.

18h49 / Jus #4 / Dîner. Ben oui c’est tôt… mais j’embraye sur la dernière bouteille fenouil/pomme/betterave/gingembre/citron. Je ne suis pas fan de la betterave, mais relevée d’un peu d’acidité c’est assez bon. Je mange mes dernière fèves de cacao avant de décider de me coucher tôt (une fois n’est pas coutume) histoire d’être à demain.

avocat

22h05. Je ressasse une terrible envie de mordre dans un club sandwich à l’avocat qui m’empêche de m’endormir. Il faut que je tienne ! C’est pendant le sommeil que l’organisme assimile tout le bénéfice de la cure et se détoxifie.

23h20. Je n’ai pas tenu et j’ai filé me chercher un veggie burger (galette de pois chiche, tomate, roquette) chez Schwartz’s. Ben oui je suis pas fière, mais je ne culpabilise pas. J’ai juste un peu trop écouté mon corps sur ce coup-là et j’en tire les conclusions:

-Prévoir son jour de détox: Se mettre au au repos (et pas au boulot comme je l’ai fait car j’avais un papier à terminer).

-Prendre du temps pour soi: Aller au hammam, au yoga, se balader au calme… ça évite de focaliser sur sa faim (relative, car cette cure est rassasiante et délicieuse).

-Avoir quelques aliments solides sous la main. Psychologiquement ça aide ! Claire et Gabrielle conseillent une carotte, une poignée de fruits rouges ou d’amandes bio, une galette de riz…

Le lendemain, Claire m’a envoyé un mail de conseils « post détox » très détaillé, plein d’idées saines et équilibrées faciles à suivre, dont voici un recap’:

« Nous conseillons de débuter ou d’accompagner chaque repas de légumes crus et d’opter pour des fruits crus de saison en en-cas. Les enzymes végétaux vont vous aider à bien digérer tout en assurant un apport remarquable en vitamines et minéraux. Bien sûr, hydratation toute la journée, surtout le matin avec de l’eau pure et des infusions.
 
Les protéines animales, le lait et le gluten peuvent être réintroduits peu à peu. Amusez-vous avec les beaux ingrédients de saison : baies rouges (framboises, groseilles, myrtilles…), légumes de l’été (courgettes, roquette, tomates…), herbes fraîches…Et confectionnez-vous avec soin et plaisir des repas colorés ! (Nous recommandons le blog d’Hélène Schenberg « Green me up » pour piocher des recettes délicieuses et saines, ainsi que ces deux blogs en anglais :  Green Kitchen stories et My new roots). Le plus important est d’apprendre à écouter son corps et de manger en fonction de sa faim. Voici une journée type afin de se maintenir en forme et rayonner : 
 
– Au lever : 1/2 citron dans de l’eau tiède
– Petit déj’: fruits crus mûrs et de saison et porridge de flocons d’avoine au lait végétal, sucré avec un peu de miel ou sirop d’érable ou fruits secs (dattes, abricots secs). Touches gourmandes : une cuillère à café de purée d’amandes, de la noix de coco rapée… Vous pouvez aussi vous confectionner un smoothie complet (des idées ici).
Déjeuner: une belle salade de légumes crus (avec beaucoup de feuilles vertes ), assaisonnée avec du vinaigre de cidre et du gomasio, 1/2 avocat ou une petite portion de viande/poisson/oeuf, quelques galettes de riz ou de pain des fleurs ou de crackers crus ou une portion de céréales sans gluten cuites ou de tubercules (sarrasin, quinoa, millet, riz, patate douce…).
– Dîner: une petite salade de légumes crus, 1 portion de céréales cuites sans gluten (millet, riz complet, quinoa, sarrasin) ou de courges ou de patates douces rôties, 1 portion de protéines animales ou végétales en fonction de votre envie et des autres repas de la journée (poisson, viande, oeuf, tofu, légumineuses…)
-En- cas : fruits ou légume crus de saison / 1 galette de riz tartinée de purée d’amandes et/ou de miel / quelques fruits secs (abricots, dattes, figues) ou oléagineux (sésame ou amandes par exemple).

Malgré mon écart de la veille, je me suis sentie quand même rechargée. Du coup, j’ai démarré la journée avec un jus de citron-gingembre, et je me suis préparé une soupe poireau, carottes, courgettes, céleri. L’envie de manger tout et n’importe quoi n’était plus là et l’organisme était apaisé. Même si je suis partie trop vite et mon endurance a fait faillite, elle était vraiment bien cette cure « nouveau départ ».

Rassurez-moi… Vous aussi ça vous est déjà arrivé ?!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 1