Psy de peau

C.marin

« La beauté commence quand on décide d’être soi »

J’apprécie beaucoup le travail et la main de Catherine Marin. Podologue-réflexologue de formation, elle a suivit des études de Médecine Chinoise, élaboré des protocoles pour des instituts de beauté et étudie tout ce qui touche au bien-être et à la nutrition. Elle s’est fait connaître avec son massage Chi-Kung (46 prises sur le corps pour relancer l’énergie), son Slim-Thaï (un palpé-rouler amincissant doublé de manoeuvres Qi Gong) et son coaching équilibre & alimentation. Catherine excelle également dans ses soins visages réalisés avec les antioxydants Skinceuticals. Lui rendre visite dans son institut confidentiel (Institut au Pied Levé. 9 rue de Mulhouse 75002 Paris), est toujours un plaisir: on en ressort en forme, le teint reposé (même en ayant fait un soin corps car l’un ne va jamais sans l’autre), avec en prime, une mine de conseils nutrition et d’homéopathie.

Rdv cette fois-ci pour découvrir son nouveau soin «  Psychologie De La Peau » (2h 160€), réalisé en binôme avec Carine Larchet, maquilleuse pro. L’idée ? (ré)apprendre à percevoir, soigner et dévoiler-révéler sa peau. Ça a l’air anecdotique, pourtant le concept ne se résume pas à un simple diagnostic/maquillage. Il repose sur un dialogue, un coaching personnalisé, pour une réappropriation de son image. Bref, à conseiller à toutes celles qui veulent repartir sur de bonnes bases d’estime de soi et revoir les règles de base soin/makeup personnalisés.

C.marin1

« Un bon démaquillant vaut de loin la Rolls des crèmes »

« Il faut comprendre l’importance du démaquillage et du nettoyage pour pouvoir apprécier sa peau » dit Catherine. « Ce sont les premiers gestes essentiels et selon moi, investir dans un bon démaquillant vaut de loin la Rolls des crèmes ». Lors de la séance, elle commence donc par  un nettoyage-modelage de 45 mn (massage à l’huile démaquillante + scrub + masque purifiant, avec en prime une mini réflexo pendant la pose) tout en expliquant votre problématique de peau selon vos habitudes alimentaires, votre rythme de vie, les fragilités de votre organisme etc. J’apprends par exemple que mes petits boutons placés le long du menton correspondent à un méridien du visage, sont dûs à une mauvaise circulation (elle me conseille une cure homéopathique d’hamamélis). Et que dès le printemps je peux remplacer ma crème de jour par un binôme de sérums ciblés (l’idée me semble être une hérésie, mais le concept fera son chemin, j’en parlerai dans un prochain post). Au final, on redécouvre sa peau et on apprécie son grain net, lisse et lumineux. PS: Le lendemain, Catherine m’enverra par mail un mini débrief de la séance, ainsi que ses conseils et prescriptions alimentaires.

c.marin2

« A trop vouloir camoufler, on révèle encore plus »

La seconde partie du rdv se déroule avec Carine dans la cabine makeup. D’emblée, elle explique avec bienveillance que son but n’est pas de nous transformer, mais d’exprimer notre beauté individuelle. Face au miroir, elle  décrypte les traits du visage, l’aspect de la peau, le look général… Son credo c’est le « glow »: un maquillage destiné à révéler et non pas cacher, à harmoniser la peau, même sensible (elle travaille avec la gamme Tolériane La Roche Posay). « Tout dépend de la façon dont on se perçoit dans un miroir. Il faut prendre le temps de se regarder et se parler, accepter ses défauts pour en faire sa singularité » explique t-elle. « A trop vouloir camoufler, on révèle encore plus. Quand on en fait trop, le maquillage devient gribouillage« . Quelques touches de fond de teint minéral, de correcteur habilement placé, des fards judicieusement choisis… La mise en beauté est expliquée pas à pas: on apprend à cacher (ou pas) ses cernes, valoriser son regard, mettre l’accent sur un détail… bref, apprécier sa singularité et ressembler à soi.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 + = 24