Brit Girl

sabine VilliardJ’adore Sabine. Un grand brin de fille solaire, cool, chic + une photographe drôlement talentueuse, ultra créative, dotée d’une bonne humeur contagieuse et d’une décontraction toute british. On reconnait la patte de cette Frenchy au coeur Londonien (Miss Villiard a grandit et étudié en Angleterre) dans les pages mode et beauté du Elle International, Vogue et du Stylist UK pour lequel elle réalise des portraits de « it-girls » et d’actrices… Certes, elle shoote beaucoup à Londres mais est aussi très demandée à Paris (pour L’Officiel, des campagnes de pubs…). Pas étonnant : sa lumière ultra contemporaine sublime les peaux et son style est teinté d’un esprit rock plutôt rafraîchissant (voir son book).

S villiard

Sabine signe aussi des portraits magnifiques, des campagnes beauté, des clips et vidéos… (Et -fierté- vous pourrez bientôt admirer ses photos dans les prochains sujets de ce blog !). Ses projets sont nombreux: un livre de photos, un film perso (en cours de story board). Un tirage de sa série avec Giorgia May Jagger partira cet automne en Russie pour l’expo « British » au musée de la photo de Moscou.

sabinevilliardgif2sab gif

-Giorgia May Jagger by Sabine Villiard (2014)-

Ton premier déclic ? La photo était la passion de mon père et j’ai grandi en le voyant tout le temps avec un appareil à la main. j’ai commencé par photographier mon chat vêtu d’une jupe, le mariage de ma Barbie… Je devais avoir 6 ans ! C’est devenu une passion pour moi. Par la suite j’ai rencontré un photographe qui cherchait une assistante, j’ai alors compris que c’était le métier que je voulais faire.

Ta vision de la beauté ? J’adore la texture de la peau, son grain, sa couleur, la façon dont elle prend la lumière. Comment on peut la mettre en valeur grâce au maquillage, comment on peut laisser libre court à son imagination. C’est comme faire un tableau vivant, capturer une vision éphémère qui pourra durer dans le temps, fixée par la photo.

Ci-dessous : avec les artistes Gilbert & George

Tu utilise encore ton appareil argentique ? ça m’arrive pour des projets persos, des portraits… Avec les vieux polaroïds à l’ancienne ! D’ailleurs je m’amuse souvent à rephotographier au polaroïd des photos argentiques, pour créer des effets solaires et des ombres par-dessus. C’est un peu si je faisais revivre d’anciens tirages.

Ton meilleur souvenir de shooting ? Il y en a plusieurs ! Récemment, lors d’un shooting « sauvage » la nuit dans Paris (nous n’avions pas les autorisations), un car de police a fait irruption sur le set. L’image était géniale, impossible de m’arrêter de photographier. Je disais au mannequin « don’t move ! don’t move ! ». Sinon, j’en citerai un grand et mémorable avec Catherine Baudet (rédactrice beauté au Biba et mon amie de longue date), lors d’un shooting au Maroc il y a 10 ans. On a fait des photos magnifiques en ayant des crises de fou rire toute la journée ! 

Quelles sont les dernières expos que tu as aimé ? Mapplethorpe au Grand Palais à Paris. J’adore. J’ai également eu un coup de coeur pour l’expo « The Return of the Rudeboy » à la Sommerset House de Londres. Des portraits modernes inspirés des premiers afro-hipsters des années 30, obsédés par leur coiffure et leur look. Photos géniales, scénographie top avec des objets vintage et une thématique très intéressante.

Tu as des produits de beauté fétiches ? Jamais sans mon parfum Opium Yves Saint Laurent ! Je suis fan de l’eau thermale Uriage, la crème Aqua Thermale de Vichy, la Terracotta Guerlain… et j’adore la marque Hadali (www.hadaliskincare.com), notamment l’huile corps/cheveux et la crème hydratante.

C’est quoi être photogénique ? On l’est ou on ne l’est pas, c’est la nature qui décide. il vaut mieux mettre ses complexes de côté et être sûr(e) de soit, ça aide. Je pense que Lady Gaga, Tilda Swinton ou Rossi de Palma en sont les parfaits exemples.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + 3 =