Chaman trip

IMG_1492

Sage sauge

S’il y a une plante dont je ne peux pas me passer, c’est la sauge. Je l’aime autant frite ou infusée dans l’huile d’olive (en topping sur des pâtes avec du parmesan c’est divin), qu’en décoction détox, bain de vapeur ou fumigations. Fraîche ou sèche, son parfum aromatique (camphré, mentholé ou citronné), ses bienfaits et ses mythologies et ses espèces sont si nombreuses que je ne vais pas les énumérer ici (Wikipédia est là pour ça !). Mais on sait qu’elle veut dire « celle qui sauve » en latin et que l’on pourrait la résumer par ce dicton Provençal : « Qui a de la sauge dans son jardin n’a pas besoin de médecin ». Depuis Hypocrate, elle est utilisée pour ses vertus gustatives, médicinales, magiques (les sorciers la brûlait avec du « sang de dragon » -une poudre végétale rouge- pour attirer l’amour…), et à l’origine de nombreuses croyances (ex : dormir avec un oreiller rempli de sauge favorise les rêves prémonitoires). Au Moyen-Age elle fût même couronnée « Herbe Royale » par Charlemagne. Oui rien que ça.

Aujourd’hui, j’ai envie de vous faire découvrir les pouvoirs de la sauge blanche. Elle pousse en abondance du Sud de la Californie aux déserts du Sud-Ouest Américain. C’est l’« Herbe Sacrée » des Chamans Amérindiens qui l’utilisent au début des cérémonies pour chasser les énergies négatives, purifier l’atmosphère, protéger les personnes présentes. Le Chaman fait brûler un rameau sur un feu (d’autres sorciers placent les feuilles dans un coquillage type ormeau), disperse la fumée dans la pièce avec un éventail de plumes, puis vers et autour de son patient en psalmodiant des chants guérisseurs. Sans oublier de maintenir les portes et fenêtres ouvertes pour laisser s’échapper la fumée et les mauvaises ondes…

DreamCatcher1

Je ne suis pas Chaman, mais j’aime l’utiliser en mini rituel purificateur, en grigri, ou juste parce que ça sent bon le feu de tipi. Je l’aime aussi avant une méditation, un YogaNidrâ, en écoutant la « Ghost Song » des Doors, en lisant L’Herbe du Diable et la Petite Fumée de Castaneda. Ou Sur la route De Kerouac.Voyages, voyages…

Où dénicher de la Sauge Blanche Californienne ?

> En coffret-cadeau chic et original (en photo ci-dessus) pour les adeptes de Allen Ginsberg. Fumigation de Sauge Blanche de Californie Shaman 
Beat Generation, collection Jardins d’Ecrivains 60€. 

> En bâton de fumigation (sur www.naturaltribalart.com) qui importe des encens Amérindiens traditionnels (5€ le sachet de feuille ou 15€ le bâton).

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + 6 =