Lemon & Zeste

Several lemon slices, backlitChristophe_Robin

Détox douceur

Pépins, jus, pulpe, écorce… C’est fou tout ce que l’on peut faire avec du citron. Le boire en jus (avec de l’eau chaude et du gingembre), relever un plat (il remplace le sel), et l’utiliser en rinçage sur les cheveux pour faire briller. Justement à propos de citron et de cheveux, il y a deux soins « mythiques » que j’aime particulièrement quand mes cheveux font grise mine dès les racines. La « crème au citron » de Christophe Robin, « must-have » des fétichistes du tif (j’en suis). Un shampoing crémeux -que dis-je… une « Rolls » du cheveu- qui protège la fibre de l’eau calcaire, gomme en douceur les résidus, sans faire dégorger la couleur. C’est à force de voir défiler les actrices et mannequins dans son salon Parisien, avec des cheveux sensibilisés par des dé/colorations, que Christophe a eu l’idée de créer ce soin lavant peu détergent et ultra nourrissant. La formule idéale étant alors introuvable, il invente un cataplasme d’écorces de citron, camomille, millepertuis, huiles végétales qu’il applique à la place du shampoing pour « prévenir la fuite des pigments artificiels et rééquilibrer le pH du cheveu, alcalinisé lors de la coloration« . Ses clientes le lui réclament tellement qu’il décide de le proposer à la vente dès 1999. Relayé par la presse et le bouche à oreille, la Crème au Citron devient rapidement un best-seller. Mode d’emploi ? Sur cheveux secs ou mouillés, laisser pauser comme un masque pendant 20 minutes, puis l’émulsionner longuement -très longuement- à l’eau tiède, puis froide. Mes cheveux sont tellement contents qu’ils ne réclament même pas de démêlant. C’est vous dire…

photoLemon_slices_2

Mon autre joker s’appelle Caritrix, un sérum « historique » de la Maison Carita (il existe depuis les années par les mythiques soeurs Carita). Il sent bon le citron ensoleillé (mais il n’en contient pas) et réjouit les racines amorphes et asphyxiées, typiques d’une citadine. Le pitch: un sérum ultra concentrée en huiles essentielles d’orange douce, romarin et baies de genièvre à appliquer raie par raie 2 fois par semaine pour apaiser un cuirs chevelu stressé et réguler les excès ou les déficits de sébum. Purifiante, nourrissante et stimulante, on la masse sur le cuir chevelu avant un shampoing (le top étant de la laisser agir en même temps qu’un masque ou lors d’un hammam/bain de vapeur).



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 3 = 6